"Nos passions possèdent leur propre sagesse, elles guident notre pensée ainsi que le choix de nos valeurs, et assurent notre survie." – Daniel Goleman

Bande-annonce alléger, c’est pour bientôt.

Bonjour, voici le 2e article de cette semaine.

Comme l’indique le titre de cet article, je vais vous parler aujourd’hui d’une nouvelle qui a un enjeu économique à double tranchant pour un film, c’est-à-dire les bandes-annonces. Depuis plusieurs années déjà, les bandes-annonces ont un rôle bien précis, celui de donner envie au spectateur d’aller le regarder au cinéma. Mais depuis quelque temps, les salles de cinéma se vident malgré les campagnes publicitaires qui nécessites des dépensent de sommes astronomiques pour véhiculer l’information; alors pourquoi un désintéressement de la part d’un potentiel public par rapport aux estimations ? La réponse à cette question est bien entendu la durée et la quantité de publicité.

Le média utilisé de façon abusive qui véhicule les publicités est internet, suivi de près par la télévision et la radio. Un utilisateur régulier de YouTube se fait constamment bombarder de publicités, juste avant de pouvoir regarder sa vidéo, et plus on avance dans le temps, plus d’images du film sont dévoilées et donc révèle en grande partie l’intrigue du film avant même d’entrer dans la salle de cinéma quelques semaines plus tard. Cette impression d’avoir vu le film en entier se fait alors ressentir à cause de son omniprésence sur certaines périodes, et aussi à cause de sa durée, en moyenne 2:30min à 3:00min quel que soit le film hollywoodien. Cette présence avec ces durées on l’effet contraire que celui qui est recherché à la base.

La National Association of Theatre Owners (N.A.T.O.), une organisation américaine qui représente plus de 31.000 salles de cinéma aux États-Unis et celles de 78 pays dans le reste du monde, a publié des recommandations sur la longueur des bandes-annonces : elles ne devraient plus dépasser les deux minutes (voir ici). Soit 30 secondes de moins que la norme. Et dans certains cas, 1min de moins pour Hobbit: La désolation du Smaug. Le mouvement déclencheur de cette initiative est, selon The Verge (oui, ce site existe réellement, mais il n’y a que les francophones pour en rigoler) les propriétaires de salles de cinéma s’inquiétaient, que le public se plaignait de la combinaison de bandes-annonces trop longue et publicité avant la diffusion des films. Source : http://www.theverge.com/2013/5/28/4374356/theater-owners-reportedly-pushing-for-shorter-movie-trailers-improve-experience .

L’un des films ayant fait les frais de remarques, est The Amazing Spider-Man comme l’indique cet article, en passant par Prometheus, ayant vu le film, c’est vraiment avec le sourire aux lèvres que je regarde à nouveau la bande-annonce de 2:20 minutes, si une personne parmi vous n’a pas vu le film, je peux tout simplement vous dire et sans aucune retenue « regardez cette bande-annonce, vous avez tout vu »

Une Réponse

  1. Pingback: Un coussin et c’est le confort… (soupir) | djinflysky

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s